des bouts de Marionette

J'écris sur vous, sur eux, sur moi, prends du plaisir, des photos, des notes, des couleurs, des lumières, des ombres... et des mots.

12 décembre 2007

Pourvu qu'elles soient douces...

Hé Mec ! Ton regard oblique En rien n'est lubrique Ta maman t'a trop fessé Ton goût tu revers N'a rien de pervers Et ton bébé n'est pas fâché Ton kamasutra A bien cent ans d'âge Mon Dieu que c'est démodé ! Le nec plus ultra en ce paysage C'est d'aimer les deux cotés Ta majesté Jamais ne te déplaces Sans ton petit oreiller, A jamais je suis ton unique classe Tout n'est que prix à payer Tu fais Ah! des Oh! Derrière ton ouvrage Quand mon petit pantalon Debout et de dos Sans perdre courage Dénude tes obsessions... [Lire la suite]
Posté par gastonette à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2007

Geisha

Un extrait de Geisha, de Arthur Golden.Un bouquin génial qui m'a donné envie d'en savoir davantage sur les moeurs et coutumes du pays du Soleil Levant. Je l'ai lu en trois jours. Discussion entre Mameha-san et Sayuri, qui apprend le métier de Geisha.   " - Mameha-san ! m'exclamais-je. Si j'avais le pouvoir de faire évanouir un homme, il y a longtemps que je le saurais !    - Ce qui m'étonne, c'est que tu ne l'aies pas encore réalisé. Je te propose une chose : tu feras tes débuts quand il te suffira d'un... [Lire la suite]
Posté par gastonette à 10:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
31 août 2007

Ma plus belle histoire d'amour...

Chanson (musique et paroles) de Barbara, une artiste que je salue à genoux. Ah ça, c'est pas une chanteuse de pacotilles, hein! Cette nana, quand elle prend sa plume, ce n'est pas du bout des doigts, non. Elle la prend à plein coeur, à pleines larmes, et embrasse les mots qu'elle couche sur des feuilles cornées.J'espère que comme moi, cette chanson vous fait frissonner de partout, vous remue les tripes et les idées, parce qu'elle est née sur scène. Du plus loin que me revienne,L'ombre de mes amours anciennes,Du plus loin du... [Lire la suite]
Posté par gastonette à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 juin 2007

La perceuse de François Pérusse

Je suis débordée, débordée, débordée. Voilà une retranscription faite à un moment où j'avais encore le temps d'écrire sur mon blog... hihihi! Have fun! Bzzzzouizzzzzouizzzzzzzzzz- C'est à toi cette perceuse ?- C'est à not' voisin Boulard- On dirait qu'tu la fais forcer un peu là...- Meeeuh non c'est fait pour ça- Ah non moi j'te dis qu'tu la fais trop forcer !- Mais toi tu connais pas ça et moi JE connais ç... [PAF!] et m...- Voilà !- Oui mais ça ça peut arriver ça, y'a un p'tit interrupteur rouge d'habitude quand on quand on a...... [Lire la suite]
Posté par gastonette à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2007

Qui sommes nous? Hommes ou singes?

Adrien (au public) - "Mathilde me dit que je ne suis pas tout à fait un homme, que je suis un singe. Peut-être suis-je, comme tout le monde, à mi-distance entre le singe et l'homme. Peut-être suis-je un peu plus singe qu'elle, et peut-être Mathilde est-elle un peu plus humaine que moi ; elle est sûrement plus rusée ; mais moi je cogne plus fort. Comme un vieux singe accroupi au pied d'un humain qu'il contemple, je me sens bien dans ma peau de singe. Je n'ai pas envie de jouer à l'humain, je ne vais pas commencer maintenant.... [Lire la suite]
Posté par gastonette à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2007

Le monopoly de François Pérusse

- C'est à moi d'jouer là!- Ouais c'est à toi- Bon alors j'vais jouer...- Allez veinard- allez un de trois quatre c...- PAF t'es chez moi tu m'dois 2 000 francs!- Peurdon???- T'es chez moi tu m'dois 2 000 francs- PEURDON ???- Ah c'que t'es mauvais perdant...- C'est elle qui est hystérique! TIENS LES V'LA TES 2 000 FRANCS !- MercI !- C'est les règles du jeu, c'est tout...- Oh eh j'les connais par coeur les règles- D'ailleurs c'est un jeu Parker Brother héhéhé- Bon j'y vais- Parker Brother héhéhé- Et moi j'vais aux WC- Parker Brother... [Lire la suite]
Posté par gastonette à 11:05 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

30 mars 2007

J'ai tant rêvé de toi...

J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité.Est-il encore temps d'atteindre ce corps vivantEt de baiser sur cette bouche la naissance De la voix qui m'est chère? J'ai tant rêvé de toi que mes bras habitués En étreignant ton ombreA se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pasAu contour de ton corps, peut-être.Et que, devant l'apparence réelle de ce qui me hanteEt me gouverne depuis des jours et des années,Je deviendrais une ombre sans doute.O balances sentimentales. J'ai tant rêvé de toi qu'il n'est plus tempsSans doute que... [Lire la suite]
Posté par gastonette à 09:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 mars 2007

Le funambule

de Jean Roger Caussimon. Merveilleux poète, qui a travaillé notamment avec Léo Ferré, un grand bonhomme aussi.Ces vers résonnent tout particulièrement... ils sont étrangement dérangeants et pessimistes...Mais, tant que la foule s'émmerveille, l'artiste vit, porté par les regards brillants. Et quand je lis ces mots, je vibre. A vous de jouer.De tous ses copainsDu cirque forainPas un n'avait ditAu vieux funambuleQu'il était aussiParfois somnambuleCa n'aurait serviStrictement à rienLe public partiQuand la lune dehorsAu travers du trouDe... [Lire la suite]
Posté par gastonette à 23:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 janvier 2007

Les Inconnus font Les Pétasses

De quoi bien se marrer...BONNE JOURNEE A VOUS !
Posté par gastonette à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2007

L'étranger

de Albert Camus, chez folio.Un homme vide de tout sentiment et de tout affect, dont la mère est morte sans qu'il éprouve aucune tristesse, a tué un homme et est comdamné à mort. L'exécution aura lieu au petit matin. Il est en prison et reçoit pour la cinquième fois la visite de l'aumônier, qu'il avait à chaque fois refusée.(C'est étrange de dire ça, mais j'ai l'impression de lui ressembler un peu...) "Il voulait encore me parler de Dieu, mais je me suis avancé vers lui et j'ai tenté de lui expliquer une dernière fois qu'il... [Lire la suite]
Posté par gastonette à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]